• The Infiltrator

    La saison 2 de Narcos a pris fin récemment, The Infiltrator est donc passé incaperçu puisque le film traite également du baron de la drogue Pablo Escobar, sans nous le montrer directement, notamment à travers son cartel. Inspiré d’une histoire vraie, le film fait son effet  même s’il est assez long.

    The Infiltrator

    Bob est un homme habitué aux infiltrations, il arrive dans une période où la retraite est envisageable mais il décide d’effectuer une mission, probablement la plus importante de sa vie puisqu'elle permettra de démanteler peut-être des centaines de narcotrafiquants et banquiers affiliés à Pablo Escobar et au trafic de drogues.

    The Infiltrator

    Si vous vous attendez à voir Pablo Escobar, oubliez. Parce que vous ne le verrez pas. On se concentre sur Bob, interprété par l’excellent Bryan Cranston, cet agent infiltré ayant une famille, mais avant tout un métier qu’il chérit. Ce film est différent des autres dans sa manière de nous montrer les criminels. Ils sont à la fois montrés comme étant mauvais, mais également comme des êtres humains. Et malgré une expérience énorme de la part de Bob, il s’attache à certaines personnes, posant alors un questionnement moral sur ce qu’il doit faire ou non.

    The Infiltrator

     

    Les personnages sont intéressants, heureusement, puisque le film est très long. Il manque de rythme, avec des scènes inutiles, ou alors beaucoup trop longues. Mais heureusement que Bryan Cranston est là, il porte à bout de bras son rôle, et de quelle manière ! On retrouve dans la réalisation de l’américain Brad Furman une forme d’action, non-nécessaire mais là pour de bonnes raisons. La violence n’est pas si importante que ça, les dialogues le sont. Et ils sont souvent concis, nous permettant de comprendre facilement les enjeux de chaque scène.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :