• Master of none, "au delà du cliché"

    Vous en avez marre des séries qui vous prennent la tête et qui durent 50 minutes? Vous êtes exactement là où vous devriez-être. Master of none est LA série qu'il vous faut. Netflix est bien évidemment une des meilleures entreprises influentes créant des séries avec son second, Amazon. Il y a quelques mois, Netflix diffusait cette série très comique qu'est Master of none, et je la regarde enfin! (J'attend surtout la suite). 

    Master of none, série sortant du cliché

    Aziz Ansari et Alan Yang (voix anglophone de l'Oncle Picsou) ont fait du très bon travail. Ces deux producteurs s'étant fait connaitre à travers la série Parks and Recreation, réalisent un bon duo et Aziz est personnage principal.

    Le casting est adéquat, une certaine douceur en ressort. Remercions Aziz Ansari, Noel Wells, Eric Wareheim, Lena Waithe et tout les figurants secondaires.

    Dev Shah est un acteur commercial jouant dans des publicités et se pose beaucoup de questions sur la vie...

    Master of none, série sortant du cliché

     

    [La suite ne devrait pas contenir de spoilers]

     

    Le concept de mini-serie comique et touchante fait son charme. 10 épisodes de 25 minutes nous plongent dans des sujets de la vie de tout les jours. La comédie est le premier aspect de la série, mais sa profondeur fait d'elle une véritable découverte de l'année. Au delà la volonté de faire rire, faire réfléchir est présent dans tout les recoins. Les sujets sont fondés sur un monde réel, on pourrait être confronté à un d'entre eux n'importe quand. Allant de la tromperie, à l'amour, aux enfants, aux grands-parents... C'est une véritable leçon de vie. 

    Master of none, série sortant du cliché

    La façon dont la série est filmée est amusante, on a l'impression de regarder une publicité. Et le fait d'opposer un New-Yorkais trentenaire face au monde est carrément cliché, ces impressions de déjà-vu sont alors comblées par les origines indiennes de Dev en mettant en avant sa culture en opposition avec les autres.

    Master of none, série sortant du cliché

    Malgré des épisodes tous différents les uns des autres, il y a un fil conducteur, et c'est Rachel, jouée par Noel Wells qui fera en sorte de nous transporter dans cet univers américain où on aimerait passer une journée. La relation amoureuse, évidente, s'écarte totalement d'un couple niais en mettant en premier lieu les critiques des relations et les problèmes qui peuvent en découler. Au delà du cliché du "je ne dois pas la tromper", des questions plus profondes se posent : "Est-elle vraiment la femme de ma vie?", "Dois-je la présenter à mes parents issus d'une culture différente?"...etc

    Rajoutons également l'excellente bande-son incluant des musiques issues de nombreux pays (Italie, France, Inde, Chine, Etats-Unis...)

    Master of none, série sortant du cliché

    10/10 Il n'y vraiment pas de défaut à cette série, une des meilleures comédies de l'année avec une réelle profondeur et des acteurs incarnant à merveille leur personnage.

     

     

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :